Historique

Le rêve naît en 1995. C’est la fin de la guerre au Guatemala où je participe à une mission sur les droits humains. C’est l’autre monde. En arrivant, on nous annonce qu’un enfant et une femme ont été tués par un groupe paramilitaire. C’est mon premier contact avec l’Amérique latine. Quelques jours plus tard, je participe à une journée de sensibilisation avec les enfants de la rue dans les avenues et parcs de Guatemala Ciudad. Cette journée allait déterminer toutes celles qu’il me restait à vivre. De ce jour est née une promesse, un engagement envers les enfants et jeunes du monde.

De 1996 à 1999, j'ai travaillé comme coopérant au Pérou où j’y ai vécu des moments merveilleux avec les enfants et les jeunes des bidonvilles et des rues du centre-ville de Lima. Depuis mon retour au Québec, ces jeunes restent présents, comme de petits guides.


Sylvain Fillion, fondateur et directeur


-

L'organisme Tous les Enfants de l’Autre Monde (T.E.A.M.) naît de la promesse faite aux enfants de la rue du monde. Ce rêve devient réalité en décembre 2004, lorsque l’organisme est reconnu officiellement. À partir de là, plusieurs stages sont organisés avec des adultes et des jeunes du Québec pour partager des moments privilégiés avec les enfants et des projets de développement sont mis sur pied dans les pays d’accueil. Les programmes se multiplient et T.E.A.M. se fait connaître.

Aujourd’hui, T.E.A.M. a tissé des liens solides avec des partenaires dans de nombreux pays et poursuit la réalisation de ses objectifs et de sa mission. Le développement de l’organisme est possible grâce aux efforts de son fondateur et directeur, Sylvain Fillion, qui compte également sur une équipe de travail et de bénévoles qui partagent un rêve en commun, celui de bâtir un monde meilleur pour les enfants.

L’organisme Tous les Enfants de l’Autre Monde rend hommage aux enfants et jeunes du monde qui vivent dans des conditions de vie difficiles. Le nom de l’organisme porte les visages et les histoires de tant de jeunes du monde,

Parce que tous les enfants ont le droit d'avoir des rêves

Définition de T.E.A.M. 

Tous les Enfants de l’Autre Monde, c’est avant tout un hommage au courage de millions d’enfants et de jeunes vivant dans les rues du monde. Par l’entremise de son nom, T.E.A.M. souhaite transporter la lutte quotidienne de ces enfants et jeunes dans la réponse à leurs besoins les plus fondamentaux.

T.E.A.M. c’est:

T pour Tuany, une ancienne jeune travailleuse qui a évolué dans les rues de Lima, au Pérou, et qui a travaillé comme éducatrice de rue dans le projet de travail de rue "RUES SANS FRONTIÈRES", supervisé par notre organisme.

E pour Ericka, connue dans un petit village au Népal lors du stage en octobre 2008.

A pour Amadou, un jeune de la ville de Dakar, au Sénégal, qui fut rencontré lors d’un colloque international en travail de rue en 2005. Un jeune de 15 ans qui évoluait au quotidien dans la rue depuis son enfance.

M pour représenter la réalité du Québec et rendre hommage à Manon, cette jeune punk rencontrée dans les rues de Terrebonne en 1992 et qui m’a permis de connaître et de comprendre le monde de ces jeunes qui se retrouvent à la rue.

T.E.A.M. rend donc hommage aux millions d’enfants et jeunes de par le monde en vous partageant leurs histoires, leurs réalités, mais aussi leurs rêves.

L’Autre Monde parce que tous les enfants ont le droit d’aller à l’école, d’avoir accès à des soins de santé, d’être respectés et protégés de l’exploitation, d’avoir un endroit où dormir, de voir comblés tous les besoins nécessaires à leur développement ainsi que de recevoir amour et affection. Tous les Enfants de l’Autre Monde, c’est l’autre monde dans lequel un enfant, quelque part, vit dans des conditions difficiles, quelle que soit son origine.