Activités au Québec

Les Déjeuners du monde - Mascouche

À l'automne 2013, Tous les Enfants de l'Autre Monde (T.E.A.M.) est approché par le diocèse de Mascouche afin de mettre sur pied un projet de petits déjeuners dans quelques écoles de Mascouche. Suite à des réunions et consultations, T.E.A.M. accepte de s'impliquer dans le projet et il est alors décidé d'engager un chargé de projet qui, par sa permanence, pourra s'occuper de tous les préparatifs et de la logistique afin d'atteindre les objectifs désirés. 

L'implication financière du diocèse de Mascouche assure au projet une stabilité ainsi que la rémunération du chargé de projet jusqu'en juillet 2014. 

Ainsi, à partir du 1er décembre 2013, T.E.A.M. met sur pied un programme d'intervention au Québec nommé « Les Déjeuners du monde », dont les activités se déroulent à Mascouche, dans le sud de Lanaudière. 

En fonction des besoins, le projet «Les Déjeuners du monde » cible dans son étape initiale les écoles primaires et secondaires de Mascouche (2 écoles primaires et 2 écoles secondaires). L'objectif est d'offrir trois jours par semaine un petit déjeuner aux enfants et jeunes lors de leur arrivée en classe le matin, dans le but de venir en aide aux familles défavorisées du secteur. Cette intervention sera réalisée durant toute l'année scolaire les mardi, mercredi et jeudi matin.

Dejeuners du Monde 

Justification du projet 

  • Un nombre significatif d'enfants et de jeunes arrivent en classe le matin sans avoir déjeuner; 
  • Un enfant n'ayant pas été suffisamment alimenté lors de son arrivée en classe aura plus de difficulté à se concentrer; 
  • Un nombre important d'enfants et de jeunes au Québec (22.1%) ne peuvent terminer leurs études secondaires suite aux différentes difficultés rencontrées durant leur cheminement scolaire (pauvreté, contexte familial difficile, décrochage scolaire, délinquance, etc.). 

Mise en place 

Dans un premier temps, plusieurs rencontres sont organisées avec les personnes responsables de chacune des écoles ciblées pour le projet. On établit les règles, le fonctionnement et on insiste sur le respect et la dignité que l'on souhaite accorder aux enfants qui seront visés par le projet. De plus, la lecture de plusieurs documents statistiques de la région de Lanaudière permet d'évaluer les besoins. Ces informations permettent également d'obtenir une meilleure connaissance de la réalité financière de la région.

Commanditaires 

Afin d'assurer la réussite et la longévité du projet, un grand nombre d'organisations sont contactées, rencontrées et sollicitées. Les marchés d'alimentation, les centres d'entraide de la région, la municipalité ainsi que différents types d'entreprises sont contactés. L'approche des fêtes retarde quelque peu le démarrage, mais dès le début 2014, certains commanditaires sont confirmés. Voici les écoles rejointes par le projet :

  • École secondaire Le Prélude (20 déjeuners/semaine)
  • École primaire La Mennais (25 déjeuners /semaine)
  • École primaire Le Soleil-Levant (50 déjeuners/semaine)
  • École secondaire Du Côteau (40 déjeuners/semaine)

À ce jour, 135 déjeuners par semaine sont servis à l'ensemble des écoles ciblées par le projet. Nous envisageons d'étendre cette alternative dans d'autres écoles de la région, plus particulièrement à La Plaine, où les besoins sont importants. Le coût des déjeuners est évalué au départ autour de 2$ par déjeuner. Ce montant sera réduit considérablement avec l'appui de centres d'entraide de la région et des montants d'argent que nous recueillerons dans les mois à venir. 

La suite... 

Dans un deuxième temps, afin d'accompagner ces jeunes dans leur cheminement personnel et scolaire, nous souhaitons ajouter au projet initial des activités éducatives, ludiques et artistiques, de l'aide aux devoirs, de l'intervention et du support aux familles, un projet d'échange, etc. Ces activités répondraient à un besoin primordial et favoriseraient la réussite scolaire des enfants et des jeunes impliqués dans le projet. Les quatre écoles nous ont déjà manifesté leur intérêt pour ce volet d'animation et d'intervention sociale, projet pour lequel il nous est cependant nécessaire de trouver un financement ainsi qu'un local plus adapté à nos besoins. 

« Les Déjeuners du monde » est un projet d'accompagnement social qui vise l'amélioration des conditions de vie de l'enfant, mais aussi son épanouissement personnel. Nous voulons améliorer l'image que ces enfants ont d'eux-mêmes et les accompagner dans une plus grande valorisation de ce qu'ils sont et de ce qu'ils pourraient devenir.

Rapports annuels

Pour plus d'informations concernant le projet « Les Déjeuners du monde », nous vous invitons à lire les rapports des deux premières années:

Rapport 2014 Rapport 2014-2015

         Première année             Deuxième année

           (2013-2014)                (2014-2015) 

-

 

Création théâtrale THÉIÈRE/T.E.A.M. 

Porteurs de sens - Un enfant du monde...

C'est une création théâtrale qui a pour but de faire vivre un moment extraordinaire au public lanaudois. Un moment artistique intense, où la biomécanique, le corps, la voix, les mots, la poésie et l'espace chercheront à nous transporter dans un univers à la fois onirique, mais aussi très dur, très réel et concret. 

Un moment humain où les faits, les actions vécues, ébauchées vont nous interpeller, nous faire réfléchir, nous faire sourire, sourciller... Ce projet poursuit sa progression comme il est parti depuis qu'il est au monde, il créera une vague d'inspiration humaine et artistique: changeons ensemble un peu le monde...  

Buts du projet: 

  • sensibiliser la population sur les enfants de l'autre monde, en particulier pendant et après la guerre (T.E.A.M.) ;
  • établir un premier partenariat ou développer ce qui est déjà existant et le rendre  fort entre le milieu de la coopération (T.E.A.M.),  le milieu artistique (LA THEIERE), artistes, étudiants finissants et professionnels et le public de la MRC Des Moulins et Lanaudois;
  • effectuer une levée de fonds afin d'aider T.E.A.M. avec les enfants des rues au Pérou. 

Message de la pièce : l'être humain est capable de s'adapter à tout. Il s'agit de lui en donner la chance... de croire en lui... On doit accepter ce qu'on ne peut changer, mais s'engager dans ce qu'on peut améliorer... C'est notre responsabilité d'espèce humaine... de frère et sœurs... 

Résumé actuel de la pièce: 

Une famille de jeunes dans la rue, certains y habitent, d'autres y traînent... Symboliquement au Pérou (pourrait se dérouler dans tout pays où vivent de ces enfants), êtres en mal de vivre une vie saine d'enfant, d'adolescent, une vie saine... point. 

Luz, ancienne combattante, adolescente enceinte abandonnée par la société, par sa mère, par son petit ami, mais qui porte en elle la lumière d'un avenir meilleur... José, écorché à vif, qui voit son futur complètement bouché, avide de chacune des secondes qui lui reste comme d'un toxicomane à sa drogue. En conflit constant, surtout avec lui-même. Luis, qui joue à l'autruche, qui tente d'oublier sa vie misérable, s'en créant une nouvelle, mais la réalité le frappera de plein fouet.  Tatiana, qui ne peut plus être active comme elle l'aurait rêvé dans la société, marquée par les guerillas précédentes, vit au crochet de son amie Luz, tente de prendre soin de ses amis comme une petite mère... Lupe, violente violentée par la vie, système nerveux à vif, combatante marquée au fer rouge... d'une grande beauté, gaspillée. Il est pour elle minuit moins le quart, il faut qu'elle se sorte de la rue.. Alberto, policier... Ana-Cristina, mère de Luis (et de Luz)... ils ne sont plus ni policier ni mère... enfin il ne leur en reste que le titre. Marie Lou... En émergence, devenue musicienne qui commence à gagner sa croute. La vie suspendra sans doute son envol... ou l'y poussera plus directement? C'est selon notre façon de voir les choses. Une chance que la culture péruvienne et les arts nous permettent de nous échapper de temps en temps... Peut-être qu'après tout Luis a raison, il faut se construire une vie parallèle afin d'accepter l'inacceptable... Voyons ensemble...  

-