Coopérants volontaires

Éducatrice de rue volontaire

Mandat d'éducateur(trice) de rue volontaire

Le mandat d’éducateur(trice) de rue volontaire s'adresse à des gens qui possèdent déjà une expérience significative personnelle et professionnelle avec les jeunes de la rue et en coopération internationale.

Les objectifs de ce stage sont directement liés à l’approche de travail de rue: établir une relation d’être qui permet de construire des liens de confiance avec les jeunes pour ensuite tenter de répondre à leurs multiples besoins.

L’approche du travail de rue est dite généraliste, puisque c’est avec la personne que l’on agit, en fonction de son rythme et selon ses valeurs; l’être humain est regardé dans son ensemble. Cette implication se déroule dans les milieux de vie des enfants et jeunes de la rue, c’est-à-dire dans les parcs, dans les maisons abandonnées, sur la rue et dans les quartiers marginaux de différents pays où T.E.A.M. a des partenaires.

Le mandat d'éducateur(trice) de rue volontaire est particulier du fait de sa réalisation dans les milieux de vie des jeunes. Ainsi, le participant est confronté aux réalités du milieu et aux modes de vie des enfants et des jeunes de la rue. Il doit être présent avec eux quotidiennement et apprivoiser ces espaces, en compagnie des éducateurs(trices) de rue du pays et se familiariser avec la réalité et les besoins des enfants et des jeunes rencontrés (soins de santé, alimentation, hébergement, prévention des ITS, etc.)

Son travail bénévole consiste à être présent auprès des enfants et des jeunes et de répondre à leurs besoins selon ses capacités et les ressources disponibles (hébergement, réinsertion, désintoxication, drop in, clinique médicale, etc.) Sa seule présence est un grand réconfort dans ce monde difficile et triste, mais rempli d’énergie et d’espoir. C'est un privilège de côtoyer et de grandir auprès de ces petits sages.

Nous adoptons une approche humaniste qui est axée vers l'humain, le partage, l'écoute. Dans cette optique, les gens qui souhaitent s'impliuqer avec nous doivent démontrer une ouverture d'esprit, une capacité d'adaptation, une curiosité, un désir de connaître l'autre et d'entrer en contact avec lui, un respect pour autrui de même qu'un intérêt marqué pour la cause des enfants et jeunes en situation difficile.

Contrairement à d'autres organismes de coopération internationale, T.E.A.M. ne soumet pas les gens à un long processus de sélection et d'entrevues. Il n'y a pas non plus de restrictions envers l'âge. Cependant, pour ce type de mandat, le participant doit posséder les qualités et l'expérience professionnelle et personnelle requises. 

Le mandat d'éducateur(trice) de rue volontaire comporte des conditions spécifiques, notamment une formation pré-départ obligatoire. Si vous souhaitez en savoir plus, communiquez avec nous.  

-

Mandat de coopérant(e) volontaire 

Le mandat de coopérant(e) volontaire permet à un participant ayant déjà de l'expérience en coopération internationale et/ou comme voyageur hors des sentiers battus et souhaitant s'impliquer pour une durée considérable (1 mois à 1 an), de se familiariser avec la réalité des enfants et jeunes vivant dans des conditions difficiles à travers le monde. L'implication vise l’amélioration de la qualité de vie des enfants et jeunes en situation difficile par la réalisation de projets concrets. Ces projets sont toujours axés sur des besoins de nos partenaires, se déroulent sous la supervision des ONG sur le terrain et sont toujours en lien avec les réalités locales. Les projets visent une réponse aux besoins des enfants, des jeunes et des adultes qui les côtoient.

Le mandat peut prendre plusieurs formes : rénovation de bâtiments scolaires ou de maisons ayant été endommagées ou détruites, projet de théâtre social, réalisation d'ateliers artistiques et éducatifs, formation en santé préventive et hygiène, appui scolaire et pédagogique, etc.

Nous adoptons une approche humaniste qui est axée vers l'humain, le partage, l'écoute. Dans cette optique, les gens qui souhaitent s'impliquer avec nous doivent démontrer une ouverture d'esprit, une capacité d'adaptation, une curiosité, un désir de connaître l'autre et d'entrer en contact avec lui, un respect pour autrui de même qu'un intérêt marqué pour la cause des enfants et jeunes en situation difficile.

Contrairement à d'autres organismes de coopération internationale, T.E.A.M. ne soumet pas les gens à un long processus de sélection et d'entrevues. Il n'y a pas non plus de restrictions envers l'âge. Cependant, pour ce type de mandat, le coopérant doit posséder certaines aptitudes spécifiques en lien avec son implication et une maîtrise de la langue locale. La participation à une formation prépart est également obligatoire.

Pour en savoir plus et discuter d'une possibilité d'implication, n'hésitez pas à communiquer avec nous.

Témoignage d'une coopérante volontaire 

Après avoir réalisé 2 stages de groupe en Afrique de l'Ouest avec T.E.A.M. au cours des dernières années, Diane Gingras a fait le grand saut en mai 2015 et est allée s'impliquer en tant que coopérante volontaire pendant 1 mois auprès de l'un de nos partenaires au Bénin. Ce fut pour elle une expérience des plus enrichissantes! Elle la relate de façon inspirante dans son témoignage "Du rêve à la réalité".  

Du rêve à la réalité